Editorial du mensuel du mois de septembre 2019

Editorial du mensuel du mois de septembre 2019

Tout est bien qui finit bien. Cet adage résume de fort belle manière le bon déroulement et l’épilogue heureux des Assemblées Générales Electives au sein de tous les démembrements de la FENAPAB. Démarré le 15 juillet 2019, le processus s’est achevé ce 23 septembre 2019 conformément au calendrier établi. Pendant deux mois et demi, tous nos producteurs membres ont, librement et en toute responsabilité, exercer leur droit de vote pour élire leurs pairs dignes de les représenter dans les Conseils d’Administration et les Conseils de Surveillance. Ainsi, dans les 756 Coopératives Villageoises des Producteurs d’Anacarde, les 34 Unions Communales des Coopératives des Producteurs d’Anacarde, les 04 Unions Régionales des Coopératives des Producteurs d’Anacarde et au niveau de la faîtière nationale elle-même, les élections ont bel et bien eu lieu. Chaque producteur s’est conformé au respect de nos textes et aux dispositions de l’Acte Uniforme de l’OHADA sur les Sociétés Coopératives relatives au renouvellement des organes de gestion. Ce faisant, nous avons démontré que nous sommes une faîtière sérieuse, une faîtière digne de confiance et résolument engagée sur la voie de la bonne gouvernance. De nouveaux membres siègent aujourd’hui au sein de tous nos organes de gestion avec des taux de renouvellement qui tutoient parfois les 100%. Les passations de charges sont quasiment bouclées et le travail peut commencer.  Même s’il faut se féliciter de ce succès, il convient de souligner que la tâche fut laborieuse. En effet, c’est un secret de polichinelle que ce genre de processus prend toujours des allures de conquête de pouvoir et de « guerre des clans » avec l’adversité que cela génère. Mais partout, l’intérêt général a toujours triompher des intérêts individuels et des calculs égoistes.  Dans ce processus, le regard de l’Etat a été permanent à travers les structures techniques du Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche. Les Partenaires Techniques et Financiers ont, pour leur part, été comme toujours des soutiens importants. A chacun et à tous, nous disons merci pour la  précieuse contribution à ce grand pas que nous venons de faire. A tous les nouveaux élus et à tous les producteurs, je voudrais dire que le moment est venu de se ceindre les reins. De nouveaux combats nous attendent.

 

 

 

 

Madame Sahadatou ATTA KAKAYATCHI prend officiellement les commandes de la FENAPAB

Madame Sahadatou ATTA KAKAYATCHI prend officiellement les commandes de la FENAPAB

Elue Présidente de la Fédération Nationale des Producteurs d’Anacarde du Bénin le 23 septembre 2019, Madame Sahadatou ATTA KAKAYATCHI a officiellement été installée dans ses nouvelles fonctions ce jeudi 17 octobre 2019. La cérémonie de passation de charges s’est déroulée au siège de la FENAPAB à Parakou. Tous les nouveaux membres du Conseil d’Administration ainsi que les techniciens étaient présents.

Les nouveaux élus lors de la passation de charges

Les onze membres du Conseil d’Administration de la FENAPAB

Photo de famille des nouveaux élus avec les techniciens

Partenariat FENAPAB/BéninCajù : 34 producteurs certifiés Proleaders

Partenariat FENAPAB/BéninCajù : 34 producteurs certifiés Proleaders

Lancé à N’dali le 28 mai 2019, l’initiative Proleader de BéninCajù vient de livrer sa première vague de 34 producteurs certifiés Proleaders après quatre mois de formation. La cérémonie de remise des certificats s’est déroulée, ce vendredi 27 septembre 2019, au Centre Guy RIOBE à Parakou en présence de plusieurs autorités.

BéninCajù est une ONG américaine très active dans la filière anacarde avec des initiatives innovantes visant à booster la production en quantité et en qualité. Dans ce cadre, elle a lancé  l’initiative Proleader qui est un programme de formation de formateur conçu et mis en œuvre conjointement avec la FENAPAB, l’Agence Territoriale de Développement Agricole Pole 4 et l’INRAB.  L`objectif global est de constituer un pool de producteurs-experts locaux au sein des coopératives ou groupes de producteurs en attente d`affiliation à la FENAPAB pour le transfert de connaissances de façon durable au profit des producteurs. Au nombre de 34 dont 07 femmes, la première promotion vient d’achever son parcours de formation et d’apprentissage sur toutes les thématiques liées à la culture de l’anacarde, au fonctionnement du marché de l’anacarde et à des notions de management. Pour les distinguer et leur conférer un statut de producteurs leaders (Proleaders) reconnus par tous, BéninCajù a organisé, à leur intention, une cérémonie de remise de certificats. L’événement s’est déroulé au Centre Guy RIOBE de Parakou en présence du DDAEP Borgou, du Chef de mission de BéninCajù, du Représentant Résident de Catholic Relief Service (CRS), du Directeur général de la FENAPAB et plusieurs cadres de ces structures.

M. Nicolas MANCUS, Chef de mission BéninCajù remettant son certificat à une Proleader

 

 

Des Proleaders qui ont déjà impacté leurs pairs

L’objectif global de l’initiative Proleader est de constituer un pool de producteurs-experts locaux au sein des coopératives ou groupes de producteurs pour le transfert de connaissances à leurs pairs. Objectif atteint avec ces 34 nouveaux Proleaders au regard des statistiques ci-après :

 

  • Les 34 Proleaders ont administré, au moins, une activité de formation pour 2419 producteurs dont 1112 femmes contre 1700 producteurs attendus soit un taux de réalisation de 142%
  • En termes de suivis appui conseil post formation, 1089 producteurs dont 511 femmes ont reçu la visite des ProLeaders, contre une cible de 850, soit un taux de réalisation de 128%.
  • 100% des Postulants ont réalisé les bonnes pratiques dans leurs plantations selon leur possibilité. Ils utilisent ces plantations comme

    M. Sean GALLAGHER, Représentant résident de CRS remettant son certificat à un Proleader

    parcelle modèle pour la formation de leurs pairs producteurs

Un premier succès qui enchante Benjamin KOUAZOUNDE, Manager de projet à BéninCajù

« Je voudrais au nom du directeur de Production de BéninCajù, en mon propre nom et au nom de tout le comité de pilotage adresser mes vives félicitations aux lauréats et leur souhaité plein succès dans leur nouveau statut de Producteur Leader au sein de leurs coopératives et de leur communauté. 

Je profite de cette opportunité pour dire toutes mes gratitudes et mes reconnaissances au Management de BéninCajù, au Management de CRS, à mes collègues et à tous les partenaires qui accompagne la mise en œuvre du programme Proleader

M. Benjamin KOUAZOUNDE, Manager de Projet à BéninCajù remettant son certificat à un Proleader

M.Issiakou MOUSSA DG FENAPAB remettant son certificat à un Proleader

 

 

 

Partenariat FENAPAB/CRS : le Projet Farmer to Farmer forme le personnel de la FENAPAB en Gestion des Ressources Humaines

Partenariat FENAPAB/CRS : le Projet Farmer to Farmer forme le personnel de la FENAPAB en Gestion des Ressources Humaines

Du 26 août au 03 septembre 2019, Le personnel de la FENAPAB a bénéficié d’une formation sur la Gestion des Ressources Humaines grâce au Projet Farmer to Farmer de Catholic Relief Service (CRS). La formation s’est déroulée à son siège à Parakou et a été animée par Madame Jessica SYSAK, volontaire américaine venue des Etats-Unis.

Pour la deuxième fois en l’espace d’un mois, le personnel de la FENAPAB a encore bénéficié d’une formation grâce au Projet Farmer to Farmer piloté par l’ONG américaine Catholic Relief Service (CRS). Il s’agit d’une formation sur la Gestion des Ressources Humaines pour laquelle la FENAPAB avait exprimé un besoin, et comme à son habitude, le Projet Farmer to Farmer a favorablement répondu à la requête en lançant les démarches nécessaires. Ce qui a abouti, à la venue à Parakou, de madame Jessica SYSAK, volontaire américaine disposant de près de deux décennies d’expériences dans le domaine.

Plusieurs modules abordés

Plusieurs modules ont été abordés et approfondis au cours de cette formation. Il s’agit de :

  •  Généralités sur la gestion des ressources humaines
  • Processus de recrutement
  • Description de poste et fiche de poste
  • Les différents types d’organigramme
  • La gestion de carrière
  • La gestion des performances
  • La motivation du personnel
  • Le manuel de l’employé
  • La gestion des conflits
  • Etudes de cas

Une formation très utile pour la FENAPAB

L’approche pédagogique adoptée par Madame Jessica SYSAK est faite de contenus théoriques et de beaucoup de cas pratiques puisés des expériences des uns et des autres. Cette approche a permis au personnel de la FENAPAB de faire montre de beaucoup d’intérêt et d’engouement. Ce qui a facilité une rapide assimilation des connaissances transmises et une maîtrise des outils de gestion des ressources humaines. Pour preuve, le personnel a pu déjà procéder au diagnostic de la FENAPAB et déceler toutes ses insuffisances en cette matière, et un travail est actuellement en cours dans le but d’apporter les solutions adéquates.

Une formation encore sanctionnée par des attestations

Comme pour la formation précédente, Madame Jessica SYSAK a, elle aussi, remis une attestation à chaque participant qui l’a reçu avec beaucoup de joie. Et comme pour le précédent formateur, la FENAPAB a également offert à Madame Jessica SYSAK un ensemble traditionnel en pagne tissé composé d’une robe brodée et d’un foulard. Un geste qu’elle n’espérait pas et qui l’a beaucoup émue.

M. Issiakou MOUSSA DG FENAPAB (au milieu) entouré de Mme Jessica SYSAK et de M. Nestor ALOKPAI DG Projet Farmer to Farmer

Mme Jessica SYSAK dans la tenue traditionnelle offerte par la FENAPAB

Mme Martine HOUNSINOU (à droite) Secrétaire de Direction de la FENAPAB reçevant son attestation

Partenariat FENAPAB/ProCAD : 31 motos offertes aux conseillers agricoles

Partenariat FENAPAB/ProCAD : 31 motos offertes aux conseillers agricoles

Dans le cadre du partenariat qui le lie à la FENAPAB, le Programme cadre d’Appui à la Diversification Agricole (ProCAD) a offert 31 motos aux conseillers agricoles déployés sur le terrain. La remise de ces motos a eu lieu au siège de la FENAPAB à Parakou.

Après avoir recruté 39 agents au profit de la FENAPAB, le ProCAD vient encore de lui apporter un appui de taille. Il s’agit d’un don de 31 motos flambant neuves de marque YAMAHA à mettre à la disposition des conseillers agricoles  déployés dans les différentes communes de production de l’anacarde. Par ce geste, le ProCAD veut contribuer à l’efficacité de leurs interventions sur le terrain, et partant, au développement de la filière. En effet, de par leurs missions, les conseillers agricoles constituent des vecteurs de transmission de connaissances en bonnes pratiques agricoles au profit des producteurs. Or, sans un moyen de déplacement pour aller de plantations en plantations et de villages en villages,  les résultats attendus ne pourront pas être atteints. Le ProCAD a donc vu juste et les services rendus par la FENAPAB à ses membres seront davantage renforcés.

Equipements scolaires : l’URCPA Borgou Alibori fait don de tables et de bancs à des écoles

Equipements scolaires : l’URCPA Borgou Alibori fait don de tables et de bancs à des écoles

L’Union Régionale des Coopératives des Producteurs d’Anacarde Borgou Alibori vient de se distinguer par sa générosité à l’endroit de quelques écoles d’enseignement primaire, et ce, en partenariat avec la Fondation des Etats Unis d’Amérique pour le Développement en Afrique (USADF)

L’URCPA Borgou Alibori ne s’occupe pas que des questions liées à l’amélioration de la production de l’anacarde dans sa zone d’intervention. Elle s’illustre aussi dans la réalisation d’œuvres sociales. Ainsi, en partenariat avec la Fondation des Etats Unis d’Amérique pour le Développement en Afrique (USADF), elle a fait don de tables et de bancs aux écoles primaires publiques de Sinendé, de Pèrèrè et de Piami à Ségbana, au Collège d’Enseignement Général (CEG) de Gamia, au Collège d’Enseignement Technique (CET) d’Ina et à la salle d’alphabétisation de Boko. Par ce geste, l’URCPA Borgou Alibori veut contribuer au soulagement des peines de nos écoliers et élèves qui suivent les cours à même le sol. Cet investissement a pu être réalisé grâce aux bénéfices faits sur la vente groupée des noix brutes de cajou des producteurs membres de l’URCPA Borgou Alibori.